Balisage

Blanc et rouge, jaune et bleu…Piquetés de fleurs ou des sangliers, nos sentiers s’habillent de couleurs pour mieux nous montrer le chemin…

Qui ne connaît les inévitables bandes de peinture rouge et blanche qui marquent les chemins de Grande Randonnée, plus simplement appelés GR ? Vous les voyez quelquefois dans des zones urbanisées… Normal, les sentiers pour passer d’une zone de forêts ou de campagne ont des passages obligés sur les trottoirs des villes..

Le balisage se situera alors sur les coins de murs ou sur les gouttières. Mais le plus souvent, vous les trouverez sur les arbres aux carrefours,sur les parapets des ponts, ou sur des rochers de taille respectable. Mais le balisage des GR n’est pas seul et quelquefois, on en sait plus où donner de la tête. Triangle jaune, rectangle rouge, ronds bleus, numéro de sentier. Un Petit Poucet facétieux se serait-il amusé à multiplier ses points de repère?

En réalité, seuls les sentiers de Grande Randonnée, les GR de Pays et les sentiers de Petite Randonnée ont un balisage « officiel ». Blanc et rouge pour les GR, jaune et rouge pour les GR de pays et jaune pour les PR. Un certain nombre d’indices indiquent alors la direction du sentier, – bandes superposées – un mauvais sentier qu’il ne faut pas suivre – bandes rayées – ou un tournant – flèche dans le sens du tournant.

Pour le reste, le balisage des sentiers est toujours fait en fonction des choix départementaux ou régionaux. Et là, libre cours est laissé à l’imagination ! Certains départements vont même jusqu’à baliser leurs sentiers de petites fleurs. Très romantique, certes, mais pas très pratique.

Parce que qui dit balisage dit baliseur . Et des baliseurs, cela ne court pas les chemins !

 

 

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.