Le saut du Doubs

Rando-loisirs vous suggère une randonnée à la découverte du saut du Doubs, grand site naturel franco-suisse.

Le site du Doubs que cette belle balade permet de découvrir est sans contexte le haut-lieu touristique de ce territoire du Doubs perché sur les crêtes des Montagnes du Jura entre France et Suisse: le Pays horloger. C’est ici qu’est né vers 1750 l’horlogerie française , Morteau, cité horlogère par excellence, qui abrite le musée de l’Horlogerie au château Pertusier.

Il propose un voyage à travers les époques de la naissance au développement de cette industrie dans le Doubs, tandis qu’à Villers-le-lac, le musée de la Montre est spécialement dédié à la fabrication de cet accessoire devenu incontournable.

Cascade Le saut du doubs

Cascade Le saut du doubs

C’est aussi le pays de la ferme comtoise dont témoigne le village de Grand’Combe-Châteleu. On y dénombre 78 fermes à tuyé ( grande cheminée pyramidale qui servait aux fumaisons), disséminées de part et d’autre du village et dans les hameaux environnants. la ferme-musée permet aux visiteurs de se plonger dans la vie des familles paysannes d’autrefois et de découvrir ces imposantes bâtisses.

Au cœur de ce Pays horloger, le Doubs serpent au creux d’un val qui s’élargit et marque la frontière entre la France et la Suisse. Les Bassins du Doubs recèlent des falaises de plus de 40 mètres de haut qui plongent dans les eaux calmes, noires et profondes (35 m).

Ce véritable fjord se termine par un éboulement qui a verrouillé le passage de l’eau, donnant naissance en aval au Saut du Doubs, majestueuse cascade de 27 m, offrant un spectacle saisissant où des millions de gouttelettes d’eau explosent dans un fracas assourdissant.

Le Saut du Doubs est accessible à pied, en bateau ou en calèche. Une croisière de 14 km sur les bassins au milieu des canyons sauvages façonnés par la nature offre un spectacle grandiose et somptueux ! En hiver, la glace qui recouvre les eaux immobiles forme la plus grande patinoire naturelle d’Europe.

Point de départ :

L’itinéraire débute au parking des V ions (880 m) , au lieu-dit Les Taillards (5 km du centre de Villers-le-Lac).

Distance : 11 km – Durée : 3h30 – Dénivelé : 650 m

  1. Empruntant le GR5 sur un tronçon partagé avec la GT (Grande traversée du Jura), il rejoint rapidement le fond de la vallée à l’extrémité des Bassins du Doubs où accostent les bateaux-croisières en provenance de Villers-le-Lac.
  2. Le Saut du Doubs se contemple de divers points de vue, une variante ( en suivant les rapides de la rivière) permet d’approcher les chutes d’eau au plus près avant d’accéder au belvédère situé sur l’itinéraire principal. Dans le prolongement de ce point de vue, la randonnée se poursuit en suivant le GR5 sur la rive gauche du Doubs qui forme à cet endroit le lac de Moron jusqu’au barrage du Châtelot.
  3. Le barrage du Châtelot (716 m) se trouve à l’extrémité est du lac de Moron, entre les parois des roches escarpées. L’accès ne peut s’y faire qu’à pied. Le barrage actuel a été mis en service en 1953 : il est de type « voûte », haut de 74 m, et retient un volume d’eau de  16 millions de m³.
  4. Au point haut de la randonnée, le belvédère du Châtelard (1030 m) nous fait plonger dans le Creux de Moron, haute falaise en arc de cercle, fermé en aval par les rochers du Châtelot, et en amont par ceux d’Entreroche. Un peu plus loin vers l’ouest, on devine le lit supérieur du Doubs qui précède le saut du Doubs, et les méandres du lac naturel de Chaillexon.
Sautdudoubs

Sautdudoubs