Les Deux-Alpes

Dans les bras de l’hiver, la commune de Mont-de-lans, porte d’entrée des 2 Alpes, propose une découverte de son versant sauvage et des légendes qui l’accompagnent au fil du temps. Une conteuse et un guide de montagne emmènent les visiteurs dans leur univers…le tout, en raquettes. De quoi avaler les sentiers enneigés dans une ambiance féérique.

L’itinéraire des randonnées contées varie mais les parcours restent « faciles » sur un versant sauvage, à l’écart de la staion, d’alpage, en prés de fauche et de fermes en hameaux. Après quelques minutes de marche, vous traversez une piste de ski pour vous retrouver dans un bois sauvage où vous pourrez jouir d’un superba panorama sur les vallées situées dans les gorges de l’Infernet où se trouve la Romanche. Derrière vous se trouve le fameux lac glacé le Chambon et le massif de l’Oisans. C’est ce décor que choisira votre conteuse professionnelle pour s’arrêter et vous raconter sa première histoire.

De vraies histoires d’histoires vraies. Légendes directement liées aux lieux visités, contes populaires des Dauphiné et Savoie, histoires vraies, baratins et fictions « maison », tout y passe. Silencieux et en quête de savoir, chacun se retrouvera transporté par les mots.

A l’écoute, se rajoute une dimension visuelle, où l’esprit gambade dans le magnifique décor avoisinant au rythme de la voix de la conteuse.

Le premier conte terminé,vous reprenez la marche, en direction du bois. Le guide, à sont tour, apporte des informations. Conteurs et accompagnateurs mettent leur connaissance en commun et permettent de varier à l’infini la couleur de chauqe randonnée: les fées, la géologie et les mines, vaches et moutons, loups-garous et serpents volants, construction du barrage, la faune sauvage… Les paroles, complices, se croisent, se complètent et construisent un paysage à dimensions multiples.

Plongé dans la forêt, quelques flocons viennent se mêler à la balade et ajoue un charme supplémentaire. L’ambiance est semblable à celle des contes des frères Grimm, dans laquelle vous êtes plongés. En file indienne, vous étouffez la neige sous vos pas, seul le bruit des raquettes vient froisser le silence de la forêt.

C’est dans cette seconde ambiance que la conteuse vous proose de vous arrêter pour vous révléer un nouveua conte. Votre guide choisit un petit espace déboisé à la lisière d’une plus grande clairière. Les flocons tombent de plus belle. Vous serez trempés mais vous n’y ferez pas attention…Happé par la voix de la conteuse, peu importe la neige !

Marcher au rythme des raquettes vous permet d’apprécier les lieux mais aussi d’accéder aux endroits recouverts par la poudreuse.

chamois

Quel plaisir de fouler la poudreuse ! L’oeil expert de votre accompagnateur vous interpelle sur les traces de sanglier visible dans la neige…Vous apprenez que, c’est sur le plateau commun, vers les années cinquante, que Mont-de-Lans et sa voisine Venosc que les premières remontées mécaniques ont vu le jour, à proximité des endroits où se trouvaient les habitations d’alpages et les prairies de fauche. Les explications cessent, à présent le lieu est propice à un nouveau conte. Cette fois-ci, la conteuse vous guide dans l’univers de trois fées.

L’échappée dans la clairière enneigée se termine et vous retrouvez les bois. Dernier obstacle: une légère pente vous attend, il suffit de plier les genoux et de garder les pieds parallèles.

Le temps est passé, vous rejoignez la route pour remonter vers le village de Mont-de-Lans. L’excursion s’achève. Pour les derniers mètres, les flocons se remettent à tomber. Leur présence prolonge l’ambiance féérique de cette randonnée contée. L’envie s’installe alors… et si vous repartiez pour un tour ?