Les merveilles naturelles de la Bolivie

La Bolivie fait partie des destinations phares de l’Amérique du Sud. Entourée par le Brésil, le Paraguay, l’Argentine, le Chili et le Pérou, elle regorge de sites touristiques incontournables. Un séjour dans la terre bolivienne est, par exemple, une occasion d’explorer un endroit d’une beauté naturelle incomparable comme le parc national Madidi.

Situé dans les provinces Franz Tamayo et Iturralde, au nord-est du département de La Paz, ce dernier s’étend sur une superficie de plus de 18 900 km². Il abrite une biodiversité étonnante. Les visiteurs y apercevront près de 5 000 espèces de plantes, 900 sortes d’oiseaux et 2 000 spécimens d’animaux sauvages. Les perroquets, les tortues, les loutres géantes, les jaguars, les paresseux, les toucans et les tapirs ont fait de Madidi leur véritable territoire. Sans oublier les singes hurleurs qui emplissent la forêt de leur râle au petit matin.

Pour admirer les richesses de cette zone protégée, les aventuriers, accompagnés d’un guide expérimenté, peuvent voyager en canoë et se déplacer avec des lianes. Pour se reposer, les populations autochtones locales leur prêteront des éco-logements pour dormir.

Devant le grand désert blanc de sel, le Salarde Uyuni

Après une escapade dans le parc national de Madidi, il est impensable de ne pas visiter le fameux Salar de Uyuni lors d’un voyage Bolivie. Les touristes qui y viennent resteront bouche bée devant la magnificence de cette plus grande réserve terrestre de sel de la planète.Ce site culmine à environ 3 600 mètres d’altitude. Il s’étale sur 10 500 km² sur les plateaux des départements d’Oruro et de Potosi.

Au centre, une petite île corallienne, nommée Incahuasi et couverte de cactus, offre une vue à 360° sur l’ensemble du territoire qui est constitué de lagons blancs, rouges et turquoise, de geysers, de montagnes ensablées et enneigées. Traverser la région à bord d’un véhicule tout terrain est la meilleure option pour admirer de près ce somptueux paysage décoré d’une colonie de flamants roses.

Flâner dans le parc national Noel Kempff Mercado

Non moins que le Salar de Uyuni, le parc national Noel Kempff Mercado est riche en flore. On y recense environ 4 000 espèces de plantes vasculaires. Dans cette réserve, les amoureux de la nature verront une variété d’orchidées, d’aracées, de palmiers et de passiflores. Outre cela, ce site est également réputé pour ses 139 spécimens de mammifères tels que le jaguar, le puma et l’atèle belzebuth.

Il abrite 617 espèces d’oiseaux incluant le pava de monte, le paraba, le toucan, la perdrix, les hérons, l’ara aratinga et bien d’autres encore. À titre d’information, cet espace protégé couvre une surface de 15 324 km². Son altitude culmine entre 100 m et 980 m. Par ailleurs, cet endroit a été déclaré patrimoine naturel de l’humanité par l’UNESCO en 1991. Il a un climat tropical chaud et humide. Les précipitations y fluctuent entre 1 700 mm et 2 500 mm par an.