PR les Drailles

La préhistoire a laissé ici de nombreux vestiges. La région fur en effet occupée très tôt et de façon importante si bien d’ailleurs qu les premiers pasteurs et agriculteurs furent à l’origine de la création des garrigues. Les plus évidents  apparaissent au détour de chemins autrefois empruntés quotidiennement les brebis, les drailles. Ici, une sépulture collective de néolithique, un dolmen a perdu le cairn de pierres qui le faisait disparaître aux yeux des hommes ; mais il présente encore un long couloir de dalles et une petite chambre funéraire. Là, une tombe plus récente – âge du Cuivre -, renferme une statue-menhir dont la signification nous échappe tout en étant liée à des pratiques religieuses.Sa facture permettrait de lui attribuer un caractère féminin.

Plus loin, après une belle lavogne aux bords caladés, le village de Cambous – l’un des premiers de France à avoir été construit en pierre – a été mis à jour. Sur le site, les archéologues ont reconstitués une cabane. Bâtie à pierre sèche et couverte d’un toit de végétaux à deux pentes, elle met en œuvre une hypothèse probable de construction élaborée à partir des fouilles.

Itinéraire

Accès: Viols-le-Fort, à 27 km au nord-ouest de Montpellier par les D 986, D 113 et D 32. Parking au centre du village.
Distance : 7,5 km – Durée : 2 heures 30 – Dénivelé :+ 79 m
Balisage : jaune. Circuit entretenu et géré par le Conseil Départemental de l’Hérault, labellisé par la FFRP.
Départ : du fond du parking de Viols-le-Fort.

  1. À l’arrière du bâtiment communal, monter quelques marches entre deux murs. Prendre à gauche le chemin goudronné du Patus, passer au calvaire, tourner à gauche et poursuivre. Ignorer à gauche l’impasse des rouges-gorges, le chemin des Lierres puis la piste.
  2. Au niveau d’une vigne, quitter le chemin goudronné et obliquer à droite sur la draille (chemins ancestraux bordés de murets). Au croisement, tourner à droite et gagner un large carrefour de drailles.
  3. Monter à gauche, passer le dolmen, continuer sur 50 mètres, puis quitter la draille à droite par le passage aménagé devant le muret. Le sentier serpente dans la garrigue haute (bien suivre le balisage). Traverser la D 127, laisser un départ à gauche et atteindre une clairière. Descendre à gauche par le sentier bien ouvert. Emprunter la piste à droite sur 100 m, puis s’engager à gauche sur le sentier qui passe sous la ligne électrique, puis sous le pont de la D 32. Parcourir le lit du ruisseau (souvent à sec) et atteindre un carrefour (à gauche visite possible du site préhistorique de Cambous : 4 km aller-retour). Parvenir à une grande prairie.
  4. La traverser en direction de chênes centenaires (bien suivre le balisage) et rejoindre le domaine départemental de Roussières (aires de pique-nique et de jeux). Contourner le domaine par la gauche et, par la route, atteindre une barrière.
  5. Aller à gauche sur la piste et virer de suite à droite sur un sentier longeant une route. Traverser la D 32 et s’engager sur le chemin qui se faufile entre les murets puis dépasse une lavogne.
    Prendre la draille à gauche, couper la D 127 et poursuivre par le sentier en face, en ignorant les embranchements. Il ramène au large carrefour de drailles de l’aller.
  6. Descendre par le sentier à gauche (sentier d’interprétation) vers le domaine de la Rouvière, puis suivre la D 127 à droite sur 80 m.
    Dans le virage, monter par le sentier à droite et continuer à gauche par le chemin de la Picholine sur 500 m.
    Prendre la route à gauche sur 50 m, puis la route à droite et arriver aux premières maisons de Viols-le-Fort.
    Emprunter la troisième rue à gauche pour gagner le cœur du village et, sur la place du jeu de Ballon, utiliser à droite le passage du Fort ( tour Del Fabrègol XVe siècle) .
    Rejoindre l’église, puis traverser le D 32 pour retrouver le parking.