Suivez le guide !

Faut-il randonner avec un guide ?

Personne n’envisage sérieusement la visite d’un château ou d’un monument, sans être accompagné d’un guide. Les connaissances historiques, culturelles et régionales de l’accompagnateur sont indispensables à une visite intelligente. Les anecdotes révélées par le guide, et qui seraient restées inconnues sans lui, permettent de porter un regard différent sur ce que l’on visite.

A ceux qui douteraient de l’intérêt d’un guide ou d’un accompagnateur lorsque les risques ne l’exigent pas,je répondrais sans hésitation qu’une randonnée accompagnée sera toujours d’une qualité bien supérieure, pour une multitude de raisons.

  • Un guide permettra une cohérence plus rapide du groupe de randonneurs en présence; il est un ciment contribuant à l’unité du groupe.
  • Même sur des circuits faciles, les réactions du guide apporteront une solution au problème, dans un sentiment général de sécurité.On évite ainsi le stress communicatif de la personne qui refuse de franchir la ligne de crête parce qu’elle souffre du vertige.
  • Le guide connaît merveilleusement bien la région et éprouve généralement beaucoup de joie à communiquer son savoir.
  • Sans guide, le randonneur peut très vite arriver à « marcher idiot ». Si la randonnée devient un moyen de partir à la découverte du patrimoine, du terroir dont regorgent nos régions, alors il devient indispensable d’être encadrés par ceux-là mêmes qui savent de quoi ils parlent.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.