Zoom sur la cuisine malaisienne

La Malaisie est un pays magnifique d’Asie du Sud-Est qui mérite vraiment le détour. En terme de gastronomie, elle offre l’une des meilleures cuisines d’Asie. Riche et variée, la cuisine malaisienne fusionne en partie avec les influences indiennes, javanaises, chinoises, thaïlandaises, portugaises, britanniques et hollandaises. S’ajoutent également les influences des groupes ethniques locaux de Sabah et Sarawak. Dans cet article, vous trouverez donc les spécificités de la gastronomie malaisienne ainsi que les mets les plus représentatifs du pays.

La cuisine malaisienne et ses spécificités

Le mélange épatant de saveurs, de couleurs, de culture et de tradition a bel et bien offert à la Malaisie une gastronomie unique et immensément riche. Il y en aura pour tous les goûts, entre plats pimentés, viandes marinées, légumes sautés, œuf couvé, noix de coco, riz, nouilles, sauce soja sans oublier les salades préparées de différentes façons. Le piment est par exemple l’ingrédient de base de la gastronomie malaisienne. Il est généreusement utilisé pour rehausser le goût de nombreux plats.

Durant vos vacances en Malaisie, vous sentirez également de la noix de coco dans la plupart de vos plats, surtout au petit déjeuner (nasi lemak). C’est l’un des ingrédients principaux qui compose la cuisine malaisienne. Elle est aussi utilisée sous différentes formes : eau de coco, lait de coco, crème de coco, amande de noix de coco râpée… Le poisson et les fruits de mer (crustacés, algues…) sont aussi très présents dans et sont surtout mis à l’ordre du jour dans les restaurants sur les îles de la Malaisie péninsulaire ou bien à Bornéo.

En tout cas, manger comme un Malaisien est un jeu d’enfant. Il suffit de ne pas manger avec la main gauche, car c’est considéré comme inconvenant. Afin de changer les données du problème, on vous proposera toujours des couverts à l’européenne dans les restaurants. Évitez aussi d’éternuer ou de vous moucher à table, c’est une marque d’impolitesse. En revanche, le fait de faire un peu de bruit en mangeant, de parler la bouche pleine et de roter en fin de repas est bien vu.

Les plats de la Malaisie à goûter absolument

Ne quittez pas la Malaisie sans avoir goûté ces quelques plats typiques :

  • Le nasi lemak : C’est une spécialité incontournable dans la gastronomie malaisienne et qui est consommée au petit déjeuner ou en casse-croûte. D’ailleurs, vous trouverez ce plat partout dans le pays. Dans les petites échoppes de nourriture aux hôtels-restaurants de luxe. Pour la préparation du nasi lemak, il vous faut du riz blanc à cuire traditionnellement dans une feuille de bananier avec du lait de noix de coco et de la sauce sambal. Ensuite, on peut le déguster en y ajoutant de petits anchois séchés, un œuf dur coupé en deux, des tranches de concombre mariné, des coques, des cacahuètes grillées et une cuisse de poulet frit.
  • le rendang : C’est un plat originaire des Minangkabau qui est une ethnie indonésienne. Aujourd’hui, le rendang est très consommé en Malaisie. Généralement, il est à base de viande de bœuf ou parfois de poulet, de canard et de mouton. Pour que cette base soit plus savoureuse, elle est mijotée longuement à feu doux dans du lait de coco avec des épices comprenant du curcuma, de la citronnelle, du gingembre, du tamarin, de l’ail, de la coriandre et du piment. Le plat est servi avec du riz blanc.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.